top of page

La Méthode VDOT de Jack Daniels : Un Guide Complet pour l'Entraînement en Course à Pied

Dans le domaine de la course à pied, la méthode VDOT de Jack Daniels est une approche largement respectée pour optimiser les séances d'entraînement en se basant sur des critères spécifiques. Développée par Jack Daniels, célèbre entraîneur d'athlétisme et physiologiste du sport, cette méthode repose sur une analyse détaillée des performances en compétition pour calibrer les entraînements.

Comprendre le VDOT :

Au cœur de cette méthode se trouve la fameuse table VDOT. Conçue pour évaluer rapidement les performances potentielles sur différentes distances et déterminer les rythmes optimaux d'entraînement, cette table représente une valeur synthétique du niveau théorique d'un coureur. Comparée à la VMA ou à la Vo2 Max, le VDOT prend en compte la Vo2 Max tout en considérant l'économie de course. Cela se traduit par un calcul sophistiqué de la Vo2 Max théorique à différentes allures sous-maximales, ramenées sur une minute via une analyse linéaire, puis moyennées. Bien que complexe, cette approche s'avère précise, particulièrement lorsqu'elle s'appuie sur des données étendues d'athlètes.


Pertinance du VDOT :

Ce qui rend le VDOT si intéressant est sa capacité à prédire de manière plus précise les performances en compétition. Par exemple, une amélioration notable des performances en course, comme passer de 45' à 40' au 10km, peut entraîner une augmentation du VDOT, mettant en lumière l'importance de l'efficacité à ces allures spécifiques. En utilisant le VDOT en relation avec ses records personnels, il devient possible d'estimer ses performances potentielles sur d'autres distances, offrant ainsi des indications précieuses pour orienter l'entraînement.


Méthodologie d'Entraînement de Jack Daniels

La méthode de Jack Daniels se fonde sur les performances en compétition, allant du 1500 mètres au marathon, pour déterminer le fameux VDOT. Ces données, disponibles ci-dessous via la calculateur. Ils génèrent différentes valeurs de VDOT selon la distance et la compétition. Choisir la valeur la plus adaptée en fonction de l'objectif ou de la compétition récente est crucial dans cette approche..

Application Pratique du VDOT

Le VDOT offre plusieurs applications :

  • Extrapolation des Performances en Compétition : Cette extrapolation varie en fiabilité selon le niveau d'endurance du coureur. Par exemple, extrapoler un temps sur semi-marathon à partir d'une performance sur 10 km est généralement fiable pour un coureur raisonnablement endurant. Cependant, cette extrapolation entre le semi-marathon et le marathon est plus complexe pour les coureurs moyens.

  • Calcul des Allures d'Entraînement : Le calculateur offre des allures adaptées pour son plans d'entraînement.

Allure d'entrainement

Easy Pace (Allure Facile) :

  • Type d'Entraînement : Courses faciles, échauffements, récupérations actives et généralement les sorties longues.

  • Intensité : Généralement entre 59-74% de la VO2max ou 65-79% de votre HRmax. Cette allure est confortable et peut varier en fonction de divers facteurs comme la météo, le terrain et votre sensation du jour.

  • Objectif : L'entraînement à cette allure favorise des bénéfices physiologiques en renforçant le muscle cardiaque, en augmentant l'afflux sanguin vers les muscles sollicités et en améliorant leur capacité à utiliser l'oxygène fourni par le système cardiovasculaire.

  • Exemple d'Entraînement : 30 à 45 minutes en allure Easy.

Marathon Pace (Allure Marathon) :

  • Type d'Entraînement : Courses stables ou répétitions longues.

  • Intensité : Généralement entre 75-84% de la VO2max ou 80-90% de votre HRmax.

  • Objectif : Permet de s'habituer aux conditions de rythme de course pour les personnes s'entraînant pour un marathon ou comme alternative à l'allure Easy pour les débutants lors des sorties longues.

  • Exemple d'Entraînement : 10 minutes Easy, puis 60 à 90 minutes à l'allure Marathon.

Threshold Pace (Allure de Seuil) :

  • Type d'Entraînement : Courses continues, tempo ou intermittentes, également appelées intervalles de croisière.

  • Intensité : Généralement entre 83-88% de la VO2max ou 88-92% de votre HRmax. C'est une allure assez soutenue sur des distances continues de 3 à 4 miles (ou 5 à 6 km) ou des répétitions de 5 à 15 minutes chacune avec des récupérations de 1 à 3 minutes entre chaque répétition.

  • Objectif : Amélioration de l'endurance.

  • Exemple d'Entraînement : 3 x 1 mile à Threshold (1 min de récupération) ou 20 minutes à Threshold.

Interval Pace (Allure d'intervalles):

  • Type d'Entraînement : Intervalles VO2max.

  • Intensité : Généralement entre 97-100% de la VO2max ou 98-100% de votre HRmax. Ces intervalles sont intenses mais pas à fond. Ils correspondent à une allure que vous pourriez tenir pendant environ 10-12 minutes dans une course sérieuse.

  • Objectif : Solliciter votre puissance aérobie (VO2max). Les intervalles doivent durer entre 3 et 5 minutes pour assurer le temps nécessaire à l'intensité désirée.

  • Exemple d'Entraînement : 6 x 2 minutes en Interval Pace (1 min de récupération), 5 x 3 minutes en Interval Pace (2 min de récupération), 4 x 4 minutes en Interval Pace (3 min de récupération).

Rep Pace (Allure Répétitions) :

  • Type d'Entraînement : Répétitions et accélérations.

  • Intensité : Les répétitions sont rapides mais pas forcément à fond. Elles sont suivies de récupérations relativement longues. Ces récupérations doivent être assez longues pour que chaque course soit aussi facile que la précédente, car le but est d'améliorer la vitesse et l'économie sans tension inutile.

  • Objectif : Améliorer la vitesse et l'économie de course.

  • Exemple d'Entraînement : 8 x 200m en Rep Pace (200m de récupération) ou 4 x 400m en Rep Pace (400m de récupération).

Fast Reps Pace (Allure Répétitions Rapide) :

  • Type d'Entraînement : Répétitions à allure de course de 800 mètres.

  • Intensité : Il est préférable d'imaginer l'effort que vous mettriez dans une course de 800 mètres, mais sans dépasser l'allure associée à votre temps récent sur 800 mètres.

  • Objectif : Améliorer la vitesse, solliciter la puissance anaérobie et apprendre à ressentir l'allure de course sur 800 mètres.

  • Exemple d'Entraînement : 600m à Fast Reps Pace (5 min de récupération), 2 x 400m à Fast Reps Pace (4 min de récupération), 600m à Fast Reps Pace (5 min de récupération), 2 x 300m à Fast Reps Pace (3 min de récupération), 4 x 200m en Rep Pace (200m de récupération).


Conclusion

La méthode VDOT de Jack Daniels se présente comme un outil complet pour structurer et exécuter des plans d'entraînement en course à pied. En s'appuyant sur des données concrètes de compétition, cette approche permet d'ajuster avec précision les intensités d'entraînement pour maximiser les performances sur différentes distances. Le respect des allures spécifiques à chaque type d'entraînement offre une voie efficace pour progresser de manière ciblée et équilibrée dans sa pratique sportive.

En découvir plus ...





















INFORMATION SUR LE COACHING


677 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page